Si si, vous avez un compte facebook

Savez-vous que vous avez un compte Facebook ? Ceux qui l’ont créé eux-même le savent, bien sûr. Je parle de ceux qui n’ont pas créé de compte Facebook et pensent donc qu’ils n’en ont pas.

J’exagère un peu, en fait il vaudrait mieux dire :

Si vous avez une adresse email connue de quelques correspondants,
alors vous avez un compte Facebook
.

Si vous lisez ce texte sur internet, alors il est fort probable que vous ayez une adresse email et donc un compte FB.

Mais comment est-il possible d’avoir un compte sur un site web auquel on n’a ni donné ses coordonnées ni demandé la création d’un compte ? L’explication n’est pas si compliquée. Il faut savoir que FB est un réseau social, qui n’a donc d’intérêt que si on se connecte à un maximum de personnes (ou de groupes). Le plus simple pour se connecter aux personnes qu’on connait est proposé par FB : leur envoyer votre carnet d’adresses. Ils peuvent ainsi vérifier d’un coup toutes les adresses email de vos connaissances, et pour celles qui ont un compte FB, proposer immédiatement de les ajouter aux amis. C’est très pratique (passons sur les aspects liés à la vie privée).

Mais pour toutes les adresses qui ne sont pas associées à un compte existant, que fait FB ? Elles sont enregistrées, gardées en mémoire et associées chacune à un compte “fantôme” ou “inactif”. En même temps, FB note que ce compte pourrait être lié à celui qui vient d’envoyer tout son carnet d’adresses… ça pourra servir plus tard.

Exemple :

  1. Luke va sur FB se créer un compte, et envoie tout son carnet d’adresses, contenant notamment celles de Leia et Han. Leia a déjà un compte, FB propose donc à Luke de lui envoyer une demande pour être amis. Han, par contre, n’est pas sur FB. Mais FB garde en mémoire que l’adresse email de Han est dans le carnet d’adresses de Luke.
  2. Plus tard, Han se crée un compte FB. Il entre donc son adresse email, celle qui est dans le carnet d’adresses de Luke. FB détecte que cette adresse email était déjà dans le carnet d’adresses de Luke, et donc hop ! FB lui indique “Luke est déjà sur FB, devenez ami avec lui !”
  3. Han se dit alors que FB est formidable, il lui propose directement ses amis.

D’un point de vue technique, c’est plutôt bien pensé. Et logique pour un service dont la structure se base sur les connexions entre les utilisateurs.

D’un point de vue éthique, il en va tout autrement : même si vous n’utilisez pas FB, cette entreprise états-unienne possède un grand nombre d’informations vous concernant : votre adresse email, donc probablement vos noms et prénoms, les personnes avec qui vous êtes en relation (parmi celles qui ont un compte FB).

Posted in société, tech | Tagged , | Leave a comment