L’importance des standards pour vous, moi… et la planète

Les standards ont un impact direct sur notre vie quotidienne, mais aussi sur notre qualité de vie globale, notre portefeuille, notre environnement, notre petite planète.

Les standards permettent d’éliminer ces petits trucs pénibles, qui nous embêtent au quotidien.

Un standard ? C’est quoi ?

Je ne parle pas du standard téléphonique, mais des normes et des standards industriels. Ce n’est pas du tout sexy, ok, mais pourtant ça nous concerne tous dans notre vie quotidienne, ça touche à notre porte-monnaie, à l’économie et l’écologie.

Exemple : le chargeur de smartphones, tablettes, etc.

Chargeurs mobilesPrenons de suite un exemple concret, que vous sachiez si cet article a une chance de vous intéresser : le chargeur de nos appareils mobiles (téléphones, smartphones, tablettes, etc.). Vous rappelez-vous du temps où chaque fabricant de téléphone mobile avait un modèle de chargeur ? Et parfois plusieurs modèles pour un même fabricant ? C’était galère pour trouver un chargeur compatible quand on avait oublié le sien.
Souvenez-vous :
– Dis, t’aurais pas un chargeur Nokia ?
– Ah non, j’ai un Motorola.
(Oui, ces marques de téléphone mobile ont vraiment existé :-) )

Puis est arrivé le format micro USB, et ça nous a simplifié la vie. On commence même à se demander pourquoi, quand on achète un nouveau smartphone ou une tablette, il y a un chargeur avec : qui n’en a pas déjà plusieurs chez lui ? On peut même utiliser un simple câble USB branché à son ordinateur pour recharger son smartphone.

micro-usbLa prise micro USB.

Convaincu ? C’est quand même plus simple, et c’est grâce à un standard.

Certains domaines sont déjà plutôt bien standardisés, exemples en vrac : les piles dont les modèles sont assez peu nombreux (AA, AAA, etc.), les carburants (au nombre de 3 ou 4), les feuilles en papier (format A4), les capsules des petites bouteilles en verre, etc.

Quelles conséquences en l’absence de standard ?

Une absence de standard ne va pas simplement vous gêner ponctuellement. Les conséquences sont multiples :

  • Plus cher à l’achat
  • Gaspillage de ressources naturelles
  • Plus cher en réparation ou remplacement
  • Frais plus importants en fin de vie (recyclage)
  • Enfermement dans un format, ou coût de migration élevé (j’y reviens ci-dessous)

Le seul côté positif est pour la société qui fabrique le produit non standard : ses profits sont plus élevés.

Reprenons ces points un à un :

L’absence de standard vous coûte plus cher à l’achat

La conception coûte cher : c’est du temps d’étude, de recherche, de tests, etc. Quand quelque chose est standardisé, ses spécifications (la « recette » et ses caractéristiques pour le fabriquer, en quelque sorte) sont publiées. Les autres industriels peuvent alors fabriquer les produits conformes à ce standard, sans avoir à supporter tous les coûts de conception. Le produit final est donc moins cher.

Quand un standard est vraiment répandu, on peut même se passer de l’acheter. Exemple : si vous achetez une imprimante, il est fort probable qu’elle ne sera pas fournie avec le câble pour la raccorder à votre ordinateur… car ces câbles sont standards et nombreuses sont les personnes qui en ont déjà un d’une ancienne imprimante, tout à fait réutilisable.

Les standards consomment moins de ressources naturelles

Si on peut réutiliser des objets standards, logiquement on va moins en fabriquer, et donc on va moins consommer nos ressources naturelles (minerais, métaux, pétrole, etc.). Espérons que bientôt, avec un nouveau smartphone ou une nouvelle tablette, le chargeur sera optionnel : il n’est pas rare, actuellement, qu’il représente presque la moitié du contenu de la boite.

Les standards sont plus faciles à réparer ou remplacer

Nous ne réparons pas assez de choses, bien souvent nous préférons jeter puis racheter. Mais pour réparer, il faut des connaissances techniques du produit, et parfois des outils spécifiques. Si un technicien est formé et outillé pour réparer un standard, il pourra le faire pour beaucoup de fabricants, contrairement à un format propriétaire peu courant.

Si le produit n’est pas réparable, le remplacer sera plus facile s’il est standard car plus courant, moins cher, plus facile d’accès.

Le non-standard coûte plus cher après usage

Les consommateurs « lambda » que nous sommes n’en ont pas toujours conscience, mais les déchets coûtent cher : il faut trier les ordures, les ramasser, les re-trier, les traiter, etc. Un produit standard aura beaucoup plus de chances d’être tout simplement réutilisé (par vous ou quelqu’un d’autre). Le déchet qui coûte le moins cher est celui qui n’en est pas un, car il est encore utilisé.

Sans standard, vous êtes dépendant

Grâce aux standards, plusieurs fournisseurs peuvent vous alimenter. Vous pouvez donc faire jouer la concurrence. Vous n’êtes pas prisonnier d’un seul fournisseur, vous aurez donc de meilleurs prix et de meilleurs délais de livraison.

Si vous êtes habitué à vous fournir chez l’un, vous pourrez facilement passer chez un autre pourvu qu’il respecte le standard. Au contraire, si vous n’utilisez qu’un format propriétaire, vous devrez changer beaucoup d’équipement pour passer à un autre fournisseur.

Quelques propositions concrètes

La téléphonie mobile s’est démocratisée à la fin des années 90, mais ce n’est qu’en 2010 qu’il a été décidé de standardiser les chargeurs de téléphones mobiles (et encore, c’était un accord exigé par l’Europe aux principaux constructeurs). Maintenant que c’est fait, ça nous semble naturel : c’était la chose logique à faire. Cet accessoire n’apporte aucun avantage concurrentiel aux fabricants de téléphones et gêne les utilisateurs. Voici quelques exemples d’autres objets que nous pourrions standardiser pour plus de confort, moins de gaspillage, moins de tracas. N’hésitez pas à proposez les vôtres dans les commentaires.

Télécommandes (de téléviseur, décodeur, lecteur DVD/Bluray, etc.)

La grande majorité des fonctions d’une télécommande pourraient être compatibles d’une marque d’appareil à l’autre, et entre modèles : pavé numérique, changement de chaine, ajustement du volume, accès au menu et navigation, etc. Les quelques fonctions nouvelles ou spécifiques seraient simplement ignorées ou non disponibles : un appareil comme un téléviseur, un décodeur, un lecteur Blu-ray, une box internet/télévision, etc. serait quand même globalement utilisable avec une autre télécommande. En cas de perte ou de casse de la télécommande, on pourrait en utiliser une autre au moins temporairement le temps d’en avoir une qui soit 100% compatible. Et en cas de mise au rebut de l’appareil, on pourrait garder la télécommande pour un éventuel dépannage.

320px-Télécommande_444(photo Wikimedia)

Chargeurs de PC portable

En 2015 les chargeurs des ordinateurs portables sont encore différents entre marques et modèles, comme l’étaient les chargeurs de téléphones mobiles avant la standardisation évoquée ci-dessus. C’est aberrant car les PC portables existent depuis plus longtemps que les téléphones mobiles, et leurs chargeurs sont bien plus gros, bien plus consommateurs de matières premières.

Formats de données

Ce sujet mériterait un article à part entière, je l’évoque brièvement ici : les données que nous utilisons tous les jours sont en manque de standardisation : agenda, messagerie, fichiers bureautiques, etc. Cela veut dire que si vous utilisez un logiciel et que vous voulez passer à un autre, il peut être difficile, laborieux voire impossible de conserver vos données.

La solution

Que faire ? C’est simple : standardiser ! Et bien sûr obliger les entreprises à utiliser les standards.

Il existe déjà des groupes dont le but est de standardiser, ce sont les organismes de normalisation comme l’AFNOR en France.

Et à notre niveau, en tant que citoyen / consommateur ?

Quand on achète un produit, il faut privilégier ceux qui utilisent des standards. Exemple si vous achetez un appareil photo numérique : préférez ceux qui stockent les photos sur des cartes SD et pas sur des formats propriétaires comme le memory stick de Sony. Si vous achetez un appareil fonctionnant sur piles, refusez les formats exotiques, exigez du standard.

Les standards sont bons pour nous, notre portefeuille et notre planète.

Publié dans économie, société, tech | Marqué avec , , , | Un commentaire