La culture des mures

On connait tous les mures sauvages, cueillies en se promenant dans les chemins, en famille. On les croque en balade, on en fait de la confiture, c’est un bonheur. Savez-vous qu’il existe des mures dont les tiges n’ont pas de piquant, et dont les fruits sont plus gros, plus juteux, plus savoureux que les sauvages ?

Leur culture est toute simple :

En automne (septembre / novembre), coupez au ras du sol les tiges qui ont eu des fruits.

C’est l’essentiel 🙂 Voyez ci-dessous pour quelques infos en plus.

Mures

Quelques infos en plus :

  • Chaque printemps de nouvelles tiges apparaissent, elle donneront des fruits un an plus tard, en juin – juillet. Une tige dure donc environ 18 mois.
  • Pour avoir des fruits juteux, arroser si le temps est sec.
  • Elles poussent aussi bien a l’ombre qu’en plein soleil.
  • Contrairement aux framboisiers, elles ne font pas de nouveaux plants par tiges souterraines.
  • Pour avoir de nouveaux plants : en automne, les nouvelles tiges font des racines au bout, si elles touchent le sol (voir photo ci-dessous).
  • Inversement, pour ne pas avoir de nouveaux plants : il suffit d’attacher les tiges sur un support pour qu’elles ne touchent pas le sol.

Avec environ 20 plants sur une longueur de 10 m, en 2016 j’ai eu 25 kg de fruits.

10m de mures, palissees

mures nouvelles racines

mures nouvelles racines

Bonne culture !

Ce contenu a été publié dans jardin, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.