Kaella : Knoppix Linux Azur

La Kaella (Knoppix Linux Azur) est un système d’exploitation Linux sous forme de LiveCD. C’est une francisation et adaptation de la Knoppix, la distribution LiveCD basée sur Debian. Je l’ai créée en 2004, et maintenue jusqu’en 2007, quand j’étais membre actif de l’association Linux Azur.

Le terme « Kaella » vient de « Knoppix Linux Azur », abrégé en KLA, qui se prononce « Kaella ».

Utilisation

La Kaella est contenue sur un CD-ROM (ou DVD-ROM) et fonctionne selon le concept de LiveCD, c’est-à-dire sans rien avoir à installer sur le disque dur de l’ordinateur utilisé. C’est un système d’exploitation complet, fourni avec tous les logiciels nécessaires à une utilisation standard  : navigateur web, messagerie, suite bureautique, lecteurs multimédia (images, photos, sons, vidéo), jeux, etc. sont disponibles et utilisables directement, sans aucune connaissance préalable requise. Pour l’utiliser, il suffit de démarrer l’ordinateur avec le CD-ROM dans le lecteur. La distribution se lance alors après un temps variable selon la configuration de l’ordinateur.

Ce CD est très utile pour les débutants qui voudraient essayer un système Linux car il est facile à manipuler, immédiatement utilisable (sans aucun paramètre à entrer) et qui plus est en français. Mais il est aussi très utile pour n’importe quel utilisateur qui pourrait avoir une panne de disque dur par exemple, puisque ce dernier n’est pas sollicité.

Knoppix

Kaella est basée sur la distribution Knoppix : J’ai supprimé certains logiciels, ajoutés d’autres, mais surtout je l’ai francisée. Ce n’est pas un « fork », car elle était reconstruite à chaque nouvelle version de la Knoppix, pour profiter au maximum des dernières nouveautés. Comme Knoppix, Kaella peut être installée comme système d’exploitation complet et permanent à l’aide de l’utilitaire knoppix-installer.

Distribution

La méthode principale de distribution consistait à diffuser un fichier ISO, que chacun pouvait télécharger puis graver sur un CD ou un DVD.

La Kaella a été distribuée sous forme de galette plastique à plusieurs occasions :

  • Février 2005 : dans le magazine Linux Planète n°34, au format CD.
  • Janvier 2006 : dans le magazine Linux Pratique n°33, au format CD, version 2.1.
  • Janvier 2007 : dans le magazine Linux Pratique n°39, au format CD, version 3.0.
  • Décembre 2007, dans le magazine Linux+, au format DVD, version 3.2.

Versions dérivées :

  • En 2005, la Kaella a servi de base à un projet de l’Adullact, pour créer un CD e-mairie.fr à destination des collectivités.
  • En rapport avec le Projet Linux-Arverne, un CD contenant une distribution bootable de Kaella a été distribué à tous les élèves des lycées d’Auvergne en septembre 2005.

 Version

La dernière version stable, qui date de 2007, est Kaella 3.2.

Succès

Ce projet a réussi grâce à plusieurs facteurs :

  • Distribution : à l’époque, distribuer un fichier de 700Mo n’était pas évident. Plusieurs universités ou organismes ont été sollicités pour l’héberger sur leurs serveurs FTP publics, et nombreux ont été ceux qui ont accepté.
  • Le support a été assuré par une équipe compétente et aguerrie, celle du site knoppix-fr.org.
  • Le graphisme par Michaël (Theome)
  • L’aide et surtout l’enthousiasme des membres de l’association Linux Azur.

Installation et configuration du freeplayer de Free sur Mandriva Linux (Mandrake)

NOTE : cette page a été créée en 2005, quand il n’était pas facile d’installer le freeplayer sous Linux. Les informations ci-dessous sont maintenant en partie dépassées : il n’est plus nécessaire de compiler VLC par exemple car les versions fournies avec les distributions Linux actuelles ont les bonnes fonctionnalités.

Le modem ADSL de Free (Proxad), permet de faire bien plus que la simple connexion internet au haut-débit : téléphone, télévision, et maintenant diffusion de contenus multimédia (son, image, vidéo). C’est cette dernière fonctionnalité que je détaille ici, car son installation sous Linux n’est pas completement expliquée sur le site de Free.
En fait il ne manque qu’une chose : l’installation de vlc. Si celui-ci s’installe et fonctionne sans probleme avec le Freeplayer, les instructions ci-dessous vous seront inutiles. J’ai du compiler et installer le Freeplayer car je n’ai pas eu cette chance…

Pour commencer, il vous faut suivre les instructions de Free, accessibles à partir de cette page :

Il vous faut notamment :

  • Activer le service freeplayer sur votre freebox, en acceptant les nouvelles CGV.
  • Reconfigurer votre freebox sur le site de free (notamment mode routeur et adresse IP de la machine qui héberge les fichiers multimédias).
  • Mettre à jour votre Freebox (il suffit de la débrancher puis rebrancher de l’alimentation électrique)
  • Télécharger la version Linux du freeplayer (ne l’installez pas encore)

Les instructions qui se trouvent sur le site de Free sont très claires pour les étapes ci-dessus, malheureusement il manque une brique essentielle : l’installation de vlc. L’etape 4 n’est pas complete. Les fichiers zip d’installation du Freeplayer pour windows et Mac font environ 15Mo, alors que celle de Linux ne fait que 2Mo… parce que vlc n’est justement pas inclu 🙁
Faites seulement les etapes 1 a 4. Ne faites pas encore la création de la playlist (etape 5), le but de cette page est justement de vous expliquer l’étape manquante 😉

Installation de vlc

À la date du 7 juillet 2005, la dernière version compilée de vlc, la 0.8.2, n’est pas suffisante pour faire tourner le Freeplayer. Voyez si maintenant une version 0.8.3 ou supérieure est sortie pour votre distribution, sur cette page :

Ou bien, selon votre distribution, voyez si votre mainteneur de paquets vous la propose :
En mode graphique, utilisez votre logiciel d’installation de logiciels (par exemple rpmdrake sur Mandriva / Mandrake), Synaptic sur debian et dérivées.
En ligne de commande, dans un shell :

  • Mandriva :
urpmi.update -a
urpmi vlc
  • Debian / Kubuntu (et Ubuntu)
apt-get update
apt-get install vlc

Si une version compilée n’est pas disponible, il va falloir récupérer les sources et compiler vous-même. Allez sur cette page : http://download.videolan.org/pub/vlc/snapshots/ Je vous recommande de prendre le dernier snapshot, tout en bas de la page. Après avoir essuyé un échec de compilation avec le snapshot 20050630, j’ai réussis avec le dernier en date au moment de mon choix : 20050706. Au pire, prenez celui-là, puis :
Sauvegarder le fichier vlc-snapshot-20050630.tar.gz, qui fait un peu moins de 9Mo. Avant de nous lancer dans la compilation, il faut installer quelques dépendances. Voici les principales :

ffmpeg-devel
libdvbpsi3-devel
libdvdnav4-devel
libdvdread3-devel
libffmpeg0-devel
libfreetype6-devel
libhal0-devel
libmpeg2dec0-devel
libpostproc0-devel
libstdc++5
libwxgtk2.4-devel
libwxgtk2.5_3-devel

Installez-les avec votre méthode préférée (rpmdrake, synaptic, urpmi, apt-get install, etc.).
Extraire l’archive (il vous faut 100Mo d’espace disque) et compiler :

tar xvfz vlc-snapshot-20050630.tar.gz
cd vlc-snapshot-20050630
./configure && make

Ça prend du temps. Si vous avez un message d’erreur, notamment s’il vous dit qu’il ne trouve pas un fichier, il vous faut installer le paquet qui fourni ce fichier. Donnez-moi cette info pour que je complète la liste ci-dessus.
Si vous êtes arrivés jusque là, **le plus dur est fait !**
Si une ancienne version de vlc est deja installée, je vous recommande de l’enlever pour avoir un système plus « propre ». Ensuite passez root, et installez le vlc que nous venons de compiler :

make install

Vous pouvez maintenant reprendre la procédure indiquée sur le site de Free, qui consiste :

  • Étape 7 : Créer une Playlist
  • Étape 5 : lancer le FreePlayer (peut se faire plus tard)
  • Étape 6 : Lire votre Playlist sur votre téléviseur

Oui, je conseille de faire l’étape 7 avant les 5 et 6 😉

Étape 8

L’étape 8 est entièrement facultative, elle consiste à installer des versions modifiées du Freeplayer. Plutôt que modifiées, il faudrait dire grandement améliorées, c’est à dire avec de nombreuses nouvelles fonctionnalités, et une interface plus étudiée. Ces « mods », comme on les appelle, sont très nombreux. Ces mods sont voulus et encouragés par Free, et developpés par des volontaires. La plupart sont open source et ont un site web avec un forum et une communauté d’utilisateurs qui pourra vous aider.

Je vous conseille le FreeMode, qui est performant, facile à installer, compatible windows, Linux et Mac (la compatibilité multi-OS d’un produit est un grand gage de stabilité et de fiabilité). Tout est là : http://www.moktoipas.com/freemode/

Liens

Page de Free expliquant l’installation du Freeplayer :

Une page expliquant l’installation sur Mandriva par les rpm, s’ils fonctionnent chez vous :

FreeMode, le mod que j’utilise et vous recommande :

Une recherche sur votre moteur préféré vous donnera plein d’autres liens intéressants, notamment des forums de discussion.

Questions et Commentaires

Pour les questions, vous pouvez utiliser ce forum. Il n’est pas ergonomique, mais assez fréquenté :

Vos commentaires, corrections, remarques et ajouts sont les bienvenus, n’hésitez pas à m’écrire.

Utiliser le modem ADSL USB Sagem f@st 800 avec Linux Mandrake (9.0)

Les informations ci-dessous devraient vous permettre d’utiliser le modem ADSL USB Sagem f@st 800 avec votre Linux Mandrake. Ceci n’est malheureusement pas la doc ultime, c’est juste ce qui a marché sur ma machine. Comme pas mal de gens galèrent, j’espère que ça aidera quelques personnes. Plusieurs étapes sont nécessaires :

Versions de Mandrake :

  • Cette doc a été écrite et testée sur la Mandrake 9.0
  • cette doc a bien marché sur une Mandrake 8.0 avec un noyau 2.4.18-8.2mdk sur un processeur Intel Pentium III à 450 Mhz avec 64 Mo de Ram.
  • La Mandrake 9.1 et les versions plus récentes sont fournies avec le driver, la configuration lors de l’installation marche sans problème. Autrement il suffit d’aller dans le panneau de configuration, et après avoir remplis quelques champs vous serez connecté. Autrement dit, les instructions ci-dessous sont obsolètes pour les versions de la Mandrake > 9.1.

Si vous voulez aller vite : contentez-vous de lancer les commandes shell, sans oublier les étapes où il faut brancher ou débrancher le modem. Passez à la suite tant qu’il n’y a pas d’erreur.

Préparation

Pré-requis

Si vous avez une Mandrake 9.0, votre noyau est très probablement un 2.4.19, avec tout ce qu’il faut pour l’USB. Vérifiez que les packages suivants sont présents sur votre machine :

  • kernel-source
  • gcc
  • rp-pppoe
  • rp-pppoe-gui

Si ce n’est pas le cas, installez-les. La vérification et l’installation peuvent se faire avec rpmdrake.

Récupération des sources

Les sources originales sont disponibles sur le CD fourni par Free, dans /Driver/Linux/. Néanmoins je vous conseille d’utiliser celles disponibles sur www.eagle-usb.org, car quelques problèmes ont été corrigés. Pour la suite, je suppose que vous avez utilisé cette version. Sauvegardez cette archive.

Compilation du driver

La compilation et l’installation du driver sont à faire une fois pour toutes. Logguez-vous en root, pour toutes les opérations ci-dessous jusqu’au lancement de la connexion. Extrayez l’archive précédemment sauvegardée quelquepart, par exemple :

cd /usr/src/
tar xvzf /chemin/vers/larchive/sagem-f800-linux-pierre-2002110617.tar.gz
cd sagem/driver
make

Vous pouvez vérifier avec la commande ‘ls’ que les fichiers suivants ont bien été générés (ce qui est le cas s’il n’y a eu aucune erreur) : adiusbadsl.o USER/adictrl.

Installation du driver

Tout d’abord, débranchez le modem.

cp adiusbadsl.o /lib/modules/2.4.19-16mdk/kernel/drivers/usb/
cp USER/adictrl /usr/local/bin/
mkdir /etc/analog
chmod 777 /etc/analog
cp OTHER/* /etc/analog/
cat /etc/analog/adiusbadsl.conf

Dans le fichier /etc/analog/adiusbadsl.conf, vérifiez que vous avez bien la ligne Encapsulation=00000001. Normalement c’est le cas, si vous avez une autre valeur éditez le fichier pour corriger.

touch /etc/hotplug/usb.usermap.local
echo "" >> /etc/hotplug/usb.usermap.local
echo " adiusbadsl 0x0003 0x1110 0x900f 0x0000 0x0000 0x00 0x00 0x00 0x00 0x00 0x00 0x00000000" >> /etc/hotplug/usb.usermap.local
update-usb.usermap
insmod adiusbadsl
lsmod

Les quelques lignes qui s’affichent suite au lsmod doivent contenir adiusbadsl. Facilitons les choses pour la suite :

echo "" >> /etc/modules
echo "adiusbadsl" >> /etc/modules
Une petite vérification :
cat /proc/bus/usb/devices | grep -i usb

On doit voir “Product=ADSL-USB Modem”. Maintenant, branchez le modem : la led PWR s’allume.

adictrl

La commande adictrl sert à charger le firmware dans le modem. Ca peut prendre 10 à 20 secondes, pendant lesquelles les leds clignotent. Quand les 2 sont allumées en permanence, le modem est prêt, avec le driver et tout. Une grande étape est franchie ! 😉

Configuration de la connexion

On va configurer la connexion, cette opération est comme la compilation et l’installation du driver : à faire une fois pour toutes.

tkpppoe

Remplissez les champs de la fenêtre qui s’ouvre avec les infos fournies par free. Attention : il y a plusieurs onglets, et quelques subtilités :

  • Onglet Basic

0123456789 pour user name.

  • freeadsl pour network.

Onglet NIC and DNS
ADIModem pour Ethernet Interface

Sauvez et quittez. On en a fini avec le user root pour aujourd’hui.

Lancement de la connexion

En tant que user, lancez :

tkpppoe

Cliquez Start, et hop ! la connexion est établie. Vous pouvez surfer, faire du mail, du ftp, du p2p, etc.

Et la prochaine fois ?

En effet, le travail n’est pas tout à fait fini. Quand vous redemarrerez votre machine, la connexion ne sera pas établie automatiquement. J’y travaille, ca sera en ligne dès que possible. En attendant, voisi ce qu’il faut faire apres avoir démarré :

  • Débrancher puis rebrancher le modem (peut-être inutile selon votre matériel)
  • En root : adictrl (uniquement si le point ci-dessus vous concerne)
  • En user : tkpppoe (vous pouvez placer une icône sur votre bureau)

Le lancement automatique au démarrage ne dois pas être bien compliqué, si vous l’avez mis en place avant que je complète cette page vous pouvez m’envoyer vos infos.

Liens

Le site de référence pour tous les modem ADSL utilisant le chipset Eagle, notamment le Sagem f@st 800. Vous y trouverez plein de documentation, un forum ou poser vos questions, et les drivers a telecharger.

Pour RedHat 7.x et 8.0.

Une recherche sur Google vous donnera plein d’autres liens intéressants, notamment des forums de discussion.

Questions et Commentaires

Si vous avez des questions, posez-les sur le forum de discussion du site eagle-usb. J’y répondrais si je le peux :

http://www.eagle-usb.org/

Vous pouvez aussi consulter les forums de discussion ci-dessous :

Vos commentaires, corrections, remarques et ajouts sont les bienvenus, n’hésitez pas à m’écrire.